Vous êtes présentement sur le site Web :

national

Visitez nos sites Web provinciaux

Services communautaires de santé mentale et de lutte contre les dépendances à un point critique : l’ACSM Ontario au comité du budget

Comme le budget doit être présenté le mois prochain et que la province a enregistré un excédent, l’Association canadienne pour la santé mentale (ACSM) Ontario exhorte le gouvernement à engager 125 millions de dollars pour renforcer le secteur communautaire de la santé mentale et de la lutte contre les dépendances afin de rattraper des décennies de sous-financement.

Sans un financement structurel vital, le secteur communautaire continuera à peiner pour répondre à la demande croissante de services et à perdre du personnel épuisé.

Au lendemain de la pandémie, les demandes de soutien en santé mentale pour les adultes ont augmenté de près de 50 %, et de plus de 100 % pour les enfants et les jeunes.

En Ontario, plus de 2 800 personnes sont décédées de causes liées aux opioïdes en 2021, dernière année pour laquelle des statistiques sont connues.

Les municipalités, les petites comme les grandes, plaident pour une action coordonnée afin de lutter contre la crise de l’itinérance qui frappe leurs communautés.

De plus, les organismes communautaires tels que l’ACSM Ottawa doivent équilibrer les cibles de service tout en essayant désespérément de conserver leur personnel épuisé. Dans tout l’Ontario, près de 250 postes en services communautaires de santé mentale et de lutte contre les dépendances de l’ACSM restent à pourvoir.

« Notre secteur est gravement sous-financé et la population de l’Ontario en constate chaque jour les effets négatifs dans les villes et localités de la province, a déclaré Camille Quenneville, cheffe de la direction de l’ACSM Ontario. Il est clair qu’il est urgent de prendre des mesures et d’obtenir des fonds pour répondre à la demande croissante de soutien en santé mentale et en lutte contre les dépendances dans les collectivités de l’Ontario. »

Mme Quenneville et ses collègues de deux filiales de la région de Toronto ont plaidé en faveur de l’octroi de 125 millions de dollars supplémentaires pour le secteur, lors de la réunion du Comité des finances et des affaires économiques qui s’est tenue mardi à Queen’s Park. Ils font écho aux demandes des autres ACSM qui ont assisté aux consultations prébudgétaires tenues par le ministre des Finances, son secrétaire parlementaire et le Comité.

La province dispose des fonds nécessaires pour effectuer un investissement important dans les soins de santé mentale et la lutte contre les dépendances. Le Bureau de la responsabilité financière de l’Ontario prévoit un manque à gagner de 5 milliards de dollars dans les dépenses de santé au cours des trois prochaines années.

Pour connaître les recommandations complètes de l’ACSM Ontario sur l’amélioration du secteur de la santé mentale et de la lutte contre les dépendances en Ontario, lisez son mémoire prébudgétaire en anglais ici.

Aller au contenu principal